Que doit-on vérifier avant de signer un contrat d’assurance ?

Publié le : 19 avril 20223 mins de lecture

Pour éviter les mauvaises surprises, il est important d’étudier attentivement les clauses de votre contrat d’assurance. En principe, il est conseillé de lire attentivement ce document afin de connaître les garanties qu’il offre et les conditions qu’il impose. Voici les points à vérifier avant de signer votre contrat d’assurance.

Les garanties !

S’informer sur les garanties est une étape cruciale puisqu’elle permet de déterminer l’étendue de votre protection. Vous devez examiner attentivement ce que l’assureur propose de couvrir en cas de sinistre et voir si les garanties vous conviennent. En même temps, vous devez vous renseigner pour savoir si elles sont standard ou optionnelles. Si vous souhaitez bénéficier d’une couverture plus étendue ou d’une garantie particulière, vous pouvez demander à votre assureur un complément ou une extension de garantie.

Il est aussi absolument nécessaire de vérifier le champ d’application des garanties. Sont-elles valables à l’étranger ou non ? Sont-elles limitées dans le temps ? Qui peut en bénéficier ? En effet, certains contrats d’assurance couvrent également la famille du souscripteur : conjoint, enfants, personnes à charge.

Pour trouver une couverture complète, il convient de comparer les offres avec Assurance en Direct.

Le niveau de franchise et le délai de carence !

La franchise est la somme d’argent que vous devez payer en cas de sinistre. Elle dépend de la couverture que vous choisissez. Dans le cas d’une assurance habitation, par exemple, la franchise peut être assez élevée en cas de cambriolage, en fonction des caractéristiques de la maison. Elle est aussi souvent mentionnée dans les contrats d’assurance automobile, en cas de réparation des dommages causés à la voiture. Elle est également appliquée si la responsabilité civile de l’assuré est engagée en cas de destruction de biens d’autrui.

Le contrat d’assurance doit préciser le mode de calcul de la franchise : somme fixe ou pourcentage du montant de l’indemnisation.

A part cela, il est primordial de connaître le délai de carence du contrat. Il s’agit de la période au début du contrat pendant laquelle vous ne recevrez aucune indemnisation en cas de sinistre. S’il est trop long, le délai de carence peut vous désavantager, car vous n’aurez pas les moyens financiers de réparer les dommages.

Les clauses d’exclusion !

Tous les contrats d’assurance contiennent des clauses d’exclusion. Celles-ci font référence aux événements que la compagnie d’assurance ne couvre pas. Elles peuvent concerner des sinistres, des biens, des lieux, des personnes ou même des comportements. Par exemple, l’assurance automobile ne couvre pas un accident de voiture si le conducteur est sous l’emprise de l’alcool. Une assurance habitation ne compense pas un vol sans effraction. Pour éviter les mauvaises surprises, il est indispensable de vérifier les exclusions prévues dans le contrat.

Plan du site