Sinistre : quels éléments doit-on fournir à son assurance ?

Pour éviter les mauvaises surprises lorsqu’une catastrophe nous frappe, il est important dans tous les cas de souscrire à l’avance une assurance pour nous indemniser. Si vous voulez en savoir plus sur les éléments à déclarer lors d’un sinistre, ce guide vous donnera toutes les informations nécessaires.

Que faire en cas de sinistre ?

Le sinistre est un terme juridique pour désigner les droits de l’assurance en prenant en charge tous les dommages causés aux tiers et qui après une déclaration de l’assuré engage son assureur à rembourser. En effet, les risques d’accidents ne se préviennent pas, c’est pourquoi dans certains pays la souscription à une assurance dommages est obligatoire. En cas de sinistre, il y a certaines procédures à suivre pour que la compagnie d’assurance indemnise les conséquences et les dommages matériels ou physiques. Il est indispensable d’informer son assureur dans un délai précisé dans le contrat. 

Quels sont les éléments à mentionner dans la déclaration de sinistre ?

La survenance des circonstances prévues par le contrat d’assurance génère l’exécution des obligations de l’assureur. Afin que celui-ci puisse vous prendre en charge dans les meilleurs délais, voici quelques éléments essentiels à mentionner dans votre lettre : la nature de l’accident avec la date et l’heure exacte à laquelle il s’est produit, les circonstances et les causes de l’accident ainsi que les conséquences, en mentionnant à la fois le responsable, votre identité complète et enfin les coordonnées des témoins si possible. En cas de vol, il est nécessaire de disposer d’un rapport de police. Une fois ces éléments réunis, veuillez les déposer ou les envoyer par courrier ou par mail à votre assureur. En cas d’urgence, nous vous recommandons d’appeler le service d’assistance pour vous dépanner.

Quelle est la durée de validité d’un sinistre ? 

Plus précisément, le remboursement du dommage diffère par sa nature, le délai de remboursement du dommage automobile n’est pas le même que celui d’un dommage incendie. Afin de bénéficier de l’indemnisation prévue dans le contrat d’assurance, le respect du délai légal est impératif. La réponse contractuelle peut être négative ou refusée et la couverture peut être réduite si le délai imposé n’est pas respecté, ce sont les cas de déchéance garantie. Les vols sont déclarés dans les jours qui suivent le sinistre, les catastrophes naturelles dans les jours qui suivent la publication ministérielle. Et en général, les autres sinistres non mentionnés ont un délai de 5 jours pour être déclarés.